Dimanche 21 Juillet 2019

Eviter le surendettement grâce au rachat de crédit

Publié le vendredi 19 avril 2013 par Serenitaux

Les différents incidents liés à un accident de la vie ou à une accumulation incontrôlée de crédits, suite à une erreur de gestion, peuvent directement conduire à une situation de surendettement. Lorsque son origine provient d’un accident de la vie (situation de chômage, maladie, décès etc.) ayant entraîné une difficulté de remboursement suite à une défaillance budgétaire de la part de l’emprunteur, l’on parle souvent de surendettement passif.


Lorsqu’il résulte, par contre, d’une multiplication de crédits à la consommation associée à un crédit immobilier trop pesant, ayant provoqué une situation d’insolvabilité due à un déficit budgétaire du débiteur, l’on parle plutôt de surendettement actif.


Dans les deux cas, le rachat de crédit demeure l’une des meilleures alternatives pouvant véritablement permettre à l’emprunteur d’assainir ses finances en évitant de se trouver dans une situation de surendettement.


Le rachat de crédit : une excellente formule permettant de pallier aux risques de surendettement


Bien que le rachat de crédit puisse constituer une solution efficace permettant aux surendettés de réduire leurs remboursements mensuels en étalant la durée d’un prêt sur une période plus longue, par regroupement ou consolidation de plusieurs crédits existants en un seul et nouveau prêt, il représente également une véritable opportunité pouvant permettre aux emprunteurs de faire temporairement face à des difficultés de remboursement.


Le principe est simple, les crédits existants (c'est-à-dire l’intégralité des prêts de l’emprunteur) sont rachetés par un seul et unique établissement financier qui les acquitte pour octroyer un nouveau crédit à l’emprunteur, de façon à ce que celui-ci n’ait plus qu’un seul créancier.