Mercredi 24 Avril 2019

Faire appel à son assurance en rachat de crédit

Publié le vendredi 28 juin 2013 par Serenitaux

L’assurance de prêt en matière de rachat de crédit :


La souscription d’une assurance de prêt en rachat de crédit, bien qu’elle ne soit pas forcément obligatoire, est souvent indispensable et est de plus en plus exigée par les organismes de prêt pour leur permettre de pallier aux éventuels risques liés à un défaut de remboursement de crédit de la part de l’emprunteur à la suite d’un incident pouvant entraîner une baisse constante de revenus : perte de d’emploi, incapacité temporaire ou totale de travail, perte totale et irréversible d’autonomie, maladie ou décès. L’assurance emprunteur sert principalement à garantir le remboursement d’un crédit et permet surtout d’éviter que les familles ou proches de l’emprunteur ne soient obligés de rembourser les dettes à sa place.


L’emprunteur peut souscrire une assurance de prêt au sein même de l’établissement prêteur qui lui a accordé son rachat de crédit ou faire directement appel à un prestataire externe (compagnie d’assurances ou mutuelles) pour trouver l’offre qui correspond précisément à sa situation. Le projet de loi de séparation et de régulation des activités bancaires prévoit d’interdire à tout organisme prêteur de facturer des frais à leurs clients dès lors que ceux-ci envisagent d’opter pour une assurance alternative ; c'est-à-dire souscrire un contrat d’assurances emprunteur auprès d’un établissement autre que celui proposé par l’établissement bancaire au sein duquel le contrat de prêt a été signé et conclu. Ajouté à cela, la loi Lagarde impose également aux différentes institutions financières de ne pas interdire à leurs clients de souscrire un contrat d’assurances de prêt auprès des autres établissements concurrents, à condition toutefois que le niveau de garantie demeure identique.