Vendredi 15 Décembre 2017

Le rachat de crédit : une solution efficace

Publié le mercredi 18 septembre 2013 par Serenitaux

Lors de l'émission radio "Question d'argent", Patrick Lelong, Titulaire d'un DEA de droit fiscal et spécialiste des questions d'argent et du droit de la famille, répond aux questions des auditeurs de la station sur le thème du rachat de crédit consommation et immobilier.


Est-il intéressant d'effectuer un rachat de crédit (consommation et ou immobilier) ?


La réponse du spécialiste est clair : oui, mais il faut cependant faire attention aux pièges que ce genre de pratique peut comporter.

Comme l'affirme, Patrick Lelong, la période actuelle est relativement propice pour effectuer un regroupement de crédit, avec des taux d’intérêt globalement bas, malgré une légère tendance à la hausse ses derniers mois.


Cette pratique comporte aussi de nombreux avantages, car elle permet une gestion financière grandement simplifiée, on regroupe l'ensemble de ses prêts pour ne payer qu'une seule est unique mensualité de crédit.


Outre le fait de simplifier ses finances, les taux d'intérêts de ce genre de produit financier sont beaucoup plus abordable dans le cas ou l'on souhaiterai regrouper des crédit à la consommation et plus particulièrement des prêts revolving qui eux peuvent atteindre les 19%.


Attention tout de même au quelques pièges que peut comporter ce genre de pratique.


Toujours prendre un rachat de crédit à taux fixe (pour éviter toutes mauvaises surprises si les taux venaient à monter)

Autre aspect à bien prendre en compte, le coût global qui peut revenir chère malgré tout, cela étant dû à la durée de remboursement. Les mensualités étant réduite, en contre partie la durée est elle allongée (jusqu'à 12 ans pour les rachat de crédit consommation et 30 ans pour les prêts immobilier)


S'adresser à sa banque en priorité mais il est conseillé de comparer avec les différentes offres de regroupement proposées par les organismes de crédit.


Condition pré-requise pour effectuer une demande de rachat de crédit


Le rachat de crédit est soumis au même condition d'obtention qu'un prêt "classique", c'est à dire ne pas être fiché banque de France, un taux d'endettement ne devant pas dépasser les 30% après restructuration et ne pas avoir déposé de dossier à la commission de surendettement.


Source : France info

A découvrir également :